mixotv-1

MixoTV, le « programme TV social » prétendant pour tenir tête à Netflix ?

En plein essor de la « social TV », les services de SVOD (Subscription Video On Demand) font de plus en plus parler d’eux. L’un des principaux acteurs du marché, l’Américain Netflix, a récemment annoncé une levée de fonds de 400 millions de dollars, qui lui permettra, entre autres, de développer son offre en Europe. De l’autre côté, des start-ups comme MixoTV, FilmoTV, PlayVOD ou encore Videofutur tentent de se faire une place dans un marché aussi concurrentiel que passionnant.

Créé en 1997, bien avant l’arrivée de Facebook ou Twitter, Netflix a aujourd’hui près de 44 millions d’abonnés dans le monde. Son prochain projet : le lancement d’une version française pour le plus grand bonheur des fans de séries américaines. Ce marché représente un vrai défi pour Netflix car la loi française est assez contraignante pour ce type de services, notamment pour la diffusion de films.

Face à ce géant américain, MixoTV se dessine comme l’une des start-ups prometteuses de la social TV française. MixoTV se positionne comme le « premier guide tv social et personnalisé » et permet de consulter un catalogue de films, séries et émissions TV qui correspondent à nos goûts… et à ceux de nos amis (pour la petite touche sociale !) Le but, comme pour la plupart des services de ce type, est de partager avec ses amis les émissions qu’on regarde pour leur faire découvrir de nouveaux contenus audiovisuels.

L’offre de MixoTV est ainsi basée sur la recommandation sociale, une fonctionnalité qui permet de viraliser le concept et d’intégrer l’utilisation d’un deuxième (ou troisième) écran dans les habitudes des téléspectateurs. Le concept a déjà séduit plus de 60 000 personnes, premiers testeurs de l’application mobile de MixoTV. Mon coup de cœur en tant qu’utilisatrice en « découverte » : les « raisons d’aimer » un contenu, une série d’arguments irréfutables pour convaincre l’utilisateur de visualiser une émission.

Le seul reproche que je peux faire à MixoTV suite à ce premier test : le manque d’accessibilité au contenu proposé. En effet, les utilisateurs de MixoTV doivent aujourd’hui passer par des sites tiers pour consommer ces contenus or, l’intérêt de la social TV est de rendre l’expérience la plus agréable et intuitive possible pour l’internaute. Peut-être pour la prochaine version de l’application ?

Facebook Daily Active Users