snapcash

Snapchat lance Snapcash, une fonctionnalité de transfert d’argent entre utilisateurs

Le dépôt de 2 brevets liés au paiement mobile par Snapchat en juillet dernier n’était donc pas une manière de brouiller les cartes : Snapchat a annoncé ce soir sur son blog officiel le lancement de Snapcash, une fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de se transférer de l’argent sur la plateforme de partage de contenu éphémère en partenariat avec la désormais célèbre société Square, dont le PDG n’est autre que Jack Dorsey, co-fondateur de Twitter.

Se devant d’être adaptée aux plus jeunes, la fonctionnalité est simple à prendre en main : un utilisateur n’a qu’à faire un swipe sur le profil de l’un de ses contacts pour ouvrir l’écran de discussion, puis de rédiger une phrase contenant un montant précédé du symbole « dollars » (exemple : « Here are $12 for your lunch ») avant de cliquer sur le bouton d’envoi, passant alors en couleur verte. Si l’heureux bénéficiaire lance l’application Snapchat dans les 24 heures qui suivent, le virement est validé ; s’il ne le fait pas, l’expéditeur est remboursé. Les transactions peuvent être illimitées dans leur nombre, tant que la somme totale transférée chaque semaine n’excède pas 2.500$.

Dans l’immédiat, Snapcash n’est disponible qu’aux États-Unis, chez les possesseurs d’un smartphone Android (iOS espéré rapidement), pour toute personne de 18 ans ou plus (pour rappel, l’âge minimum autorisé sur Snapchat est 13 ans) possédant une carte de crédit de type Visa ou Mastercard. À noter que la vidéo de présentation de Snapcash sort vraiment de l’ordinaire (après, les goûts et les couleurs…) :

Dans l’idée, ce partenariat parait vraiment gagnant – gagnant : d’un côté, Snapchat fait un premier pas vers la monétisation de sa plateforme en habituant très tôt ses utilisateurs à effectuer un transfert d’argent depuis l’application (qui sait, peut-être pourrons-nous un jour visualiser une publicité de la part d’un site marchant puis acheter le produit ou service suggéré via Snapcash en un ou deux clics maximum ?) ; de l’autre, Square accède à une base de 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels qui seront obligés de créer un compte Square pour transférer de l’argent (et potentiellement le ré-utiliser dans d’autres contextes à l’avenir).

À noter que Snapchat ne stockera aucune information de paiement, ces données étant conservées chez Square : au regard de la fragilité apparente de Snapchat en terme de sécurité, et à l’inverse de la fiabilité de Square dans le domaine, c’est un détail qui compte.

Source : Blog Snapchat