blendwebmix

Retour sur Blend Web Mix édition 2015, « the web place to be » à Lyon

Par Laura Molina : @Lauramparra

Comme chaque année, j’ai eu la chance de participer à Blend Web Mix ces 28 et 29 octobre à Lyon, qui m’avait invitée en tant que rédactrice de Kriisiis. Comme chaque année, Blend Web Mix avait concocté un programme séduisant autour des 3 grands métiers du web : tech / design / biz (business).  Comme chaque année, j’ai fait de belles rencontres, testé de nouveaux outils et reniflé les tendances digitales pour l’année à venir. Vous n’avez pas pu assister à l’événement ? Ce n’est pas grave, je vous raconte tout !

Les conférences

Les conférences, c’est le fil conducteur de Blend Web Mix.  Techniques ou généralistes, elles abordent différents sujets d’actualité autour des principales tendances du web.

L’année dernière, j’avais regretté que les conférences « business » soient trop focalisées sur l’entrepreneuriat et pas assez orientées communication ou marketing. Cette année encore, il n’y avait pas de conférence social media ; j’ai donc tout naturellement choisi les conférences les plus pertinentes par rapport à mon activité, le community management.

J’ai commencé avec la conférence « Comment augmenter vos revenus en transformant vos clients en ambassadeurs », puis j’ai enchaîné avec le « marketing automation » et un peu de networking pour la première journée. Pour ma deuxième demi-journée à Blend Web Mix, j’ai découvert la belle success story à la française de BlaBlaCar, j’ai appris à faire un peu de (bon) netlinking et j’ai découvert les bonnes pratiques pour lancer de belles (et efficaces) campagnes digitales.

Si je devais résumer Blend Web Mix en 3 mots-clés, je dirais que c’était une édition « mobile first », « UX » et « priorité aux contenus ». Évidemment, je suis complètement en phase avec cette vision où les robots aiment lire des contenus uniques et qualitatifs, les algorithmes s’humanisent, et les campagnes (re)deviennent créatives.

Le point positif : j’ai été séduite par l’humour, le professionnalisme et l’aisance d’Amélie Boucher (« Comment concevoir la navigation sur mobile ? ») ou la team Teads (« Publicité digitale : les développeurs et les internautes ont pris le pouvoir »).

Le détail à améliorer pour l’année prochaine : les conférences business durent souvent une demi-heure, un timing difficile à respecter dans un événement de ce type. Du coup, on court partout, on enchaîne les conférences, on en rate la moitié, on essaie de se rattraper via le live-tweet… et on a quand même l’impression de passer à côté du sujet. De plus, j’ai observé des disparités importantes dans la qualité des présentations selon les intervenants.

Les startups

Comme je n’ai pas apprécié toutes les conférences… je me suis rattrapée avec les startups. J’ai ainsi pu découvrir de nouveaux concepts originaux, des modèles économiques surprenants et des entrepreneurs talentueux.

J’ai également participé à la Startup Contest Final, un régal pour les entrepreneurs dans l’âme et un moment unique pour les 3 startups finalistes qui ont eu l’opportunité de « pitcher » devant un jury d’experts.  Parmi mes startups préférées : le grand gagnant de la Startup Contest (Defab), Citymeo et ses écrans connectés et le coaching mode vu par MyPersonalCloset.

L’ambiance

Comme son nom l’indique, Blend Web Mix est un mix de tout ce qu’on aime dans les métiers du digital : du networking, de l’innovation, de la créativité… et un peu de geek attitude. Blend Web Mix est un événement clé pour échanger sur le web de demain avec des entrepreneurs, des speakers, des étudiants, des passionnés… et des zombies !

Cette année, j’ai particulièrement apprécié les moments « off » et les divers ateliers et hackathons organisés pour accueillir les gamers (via la Blend Game Jam) ou même les plus petits (autour d’un atelier de découverte du code pour les enfants).

A découvrir sans plus attendre : le jeu-vidéo-mobile-le-plus-addictif-jamais-créé (en l’occurrence, Dethunder) et la vidéo créé par les #BlendKids :

Le mot de la fin

Merci encore pour l’invitation et (peut-être) à l’année prochaine !

Pour retrouver mon live-tweet, c’est par ici : @Lauramparra

Blend Web Mix