twitter-2
Twitter via Shutterstock

J’ai testé… la solution de publicité clé-en-main de Twitter (compte sponsorisé, etc.)

Bonsoir à toutes et à tous. Cela fait désormais plusieurs années que je suis avec beaucoup d’attention la manière dont Twitter fait évoluer son business model, encore plus depuis que la société a déclaré être en train de préparer un service de publicité clé-en-main destiné notamment aux commerces et aux PME. Pour rappel, le ticket d’entrée pour faire de la publicité sur Twitter via la méthode traditionnelle est de plusieurs milliers de dollars, bien loin des budgets de la plupart des marques éventuellement tentées par cette opportunité.

Prudent, Twitter a décidé de lancer son service en version beta, en partenariat avec American Express. Le spécialiste des moyens de paiement a ainsi proposé 100$ de budget aux 10.000 premiers inscrits, et il se trouve que j’ai la chance d’être l’un d’entre eux, via mon compte @Kriisiis. Je me permets donc de publier ce billet afin de vous présenter la manière dont on défini sa zone d’action, dont on gère son budget, ainsi que les différents produits sponsorisés et les différents moyens de paiement.


1. La présentation du service

La connexion au service de publicité clé-en-main de Twitter se fait via une interface dédiée. Lors de la première connexion, un bloc d’introduction présente les comptes sponsorisés, les tweets sponsorisés, la marche-à-suivre, les conditions de participation (à noter qu’il faut une adresse de facturation aux États-Unis, mais apparemment, pas pour les 100 premiers dollars offerts) et surtout, une vidéo qui présente la solution dans un univers « cuisine – livre de recettes », que j’ai trouvée vraiment très sympathique.


2. La zone-cible de sa campagne

L’étape suivante consiste tout simplement à définir la zone-cible de sa campagne de publicité. Il vous est ainsi possible d’opter pour le monde entier, pour un pays spécifique (j’ai ainsi opté pour la France) ou pour une zone bien précise aux États-Unis, comme une ville par exemple (il est possible de choisir plusieurs pays ou plusieurs villes d’un seul coup, mais pas d’opter pour une diffusion en France et à San Francisco en simultané, ou du moins, pas à travers un seul et même produit sponsorisé).


3. Les comptes sponsorisés

Lors de l’étape suivante, Twitter vous invite à opter ou non pour son premier produit sponsorisé, à savoir le compte sponsorisé. Cette solution vous permet d’apparaître au sein du bloc « Who to Follow » que l’on retrouve régulièrement sur Twitter.com, avec l’étiquette « sponsored ». Il suffit simplement de définir un budget journalier (3$ pour mon cas) et une fourchette de coût d’acquisition d’un nouvel abonné, qui va de 0.50$ minimum pour le prix plancher à 2.50$ minimum pour le prix plafond.


4. Les tweets sponsorisés

Parallèlement, Twitter propose d’opter pour des tweets sponsorisés, que l’on retrouve dans certains résultats de recherche, mais également de plus en plus dans les flux d’actualité. Cette fois-ci, Twitter opte pour un coût par clic et non plus un coût d’acquisition, avec un prix plancher de 0.50$ minimum et un prix plafond de 1.50$ minimum. Jusqu’à cinq tweets peuvent être sponsorisés en simultané, et Twitter se charge lui-même de suggérer les tweets dont l’impact pourrait être le plus important.


5. Les moyens de paiement

Lorsque vous avez opté pour l’un des deux produits sponsorisés (ou les deux !), passez à la caisse : Twitter requiert l’ajout d’une carte de crédit de type American Express, MasterCard ou Visa, et le renseignement de vos coordonnées relatives au paiement. Une nouvelle fois, seuls les pays « États-Unis » et « Canada » étaient présentés dans la liste, mais le fait de ne pas le préciser valide contre toute attente la campagne. Pas de panique, la première facture d’une valeur de 100$ est bien entendue offerte !


6. Mon avis sur la solution

Bilan : 1.713 impressions et 3 nouveaux abonnés, pour 3$ en 10 minutes au milieu de la nuit !

Je suis agréablement surpris par certains aspects de cette solution de publicité clé-en-main, à commencer par sa facilité d’adoption et d’utilisation. Très intuitif, le formulaire de création de campagne peut être rempli par un enfant en seulement trois minutes tant il se concentre sur l’essentiel (ne laissez donc pas votre carte de crédit sur la table, sait-on jamais !). Le menu est également très léger, avec ses seuls boutons « Accueil », « Facturation », « Compte » (pour les notifications par email) et « Aide ».

De plus, je suis vraiment charmé par les statistiques en temps réel. À peine avais-je cliqué sur « Valider » et rafraichi la page que Twitter Ads m’annonçait déjà 20 impressions. Si vous avez pour habitude de patienter au sujet des statistiques de campagnes sur Facebook, reprenez un café avec de suivre celles de Twitter ! Par contre, je regrette l’absence de précisions concernant les nouveaux abonnés (3, à l’heure actuelle) : une fonctionnalité qui verra peut-être le jour ces prochaines semaines ?

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter une agréable fin de journée, et une bonne campagne pour ceux qui ont accès à la solution clé-en-main. Pour les autres, sachez que Twitter prévoit de déployer la solution de manière plus générale dans les prochaines semaines, voire dans les prochains mois alors un peu de patience ! Et si vous voyez mon compte en « compte sponsorisé » ces prochains jours, n’hésitez pas à faire une capture d’écran et à me prévenir via Twitter, pseudo @Kriisiis !

Articles recommandés