Gerland

Découverte de la SociOLroom by Hyundai à Gerland et du nouveau Grand Stade @OL

Bonjour à toutes et à tous. Vous le savez depuis le temps, j’ai un faible pour un tas de choses qui n’ont rien à voir avec les nouvelles technologies et le web, comme par exemple pour la physique, pour le jardinage, pour le bon vin, ou encore… pour le football. En tant que lyonnais, je suis d’ailleurs forcément sensible à un événement qui approche à grand pas : la fin du Stade de Gerland et l’inauguration du (nouveau) Grand Stade. En tribune à Gerland depuis 1997, il faut dire que j’en ai vu de toutes les couleurs : du bon, avec notamment sept titres de Champion de France, et forcément du moins bon, que mon cerveau oublie fort heureusement assez facilement. Alors vous imaginez le petit pincement à l’idée de faire nos adieux à ce stade historique, mais également mon excitation à l’idée de me retrouver dans cette nouvelle enceinte de 59.286 places, l’un des stades les plus modernes d’Europe. Alors quand l’Olympique Lyonnais m’a proposé de faire les deux en même temps, à votre avis, quelle a été ma réponse ?

Gerland

Dimanche 8 novembre, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir la fameuse SociOLroom by Hyundai, un quartier général dédié à la gestion des réseaux sociaux à l’occasion des gros matchs, et cette fois-ci en l’occurrence, à l’occasion du magnifique derby Lyon / Saint-Etienne (3-0), dans une ambiance extraordinaire (le joueur Rafael, pourtant habitué aux plus grosses ambiances, a d’ailleurs dit que c’était « comme un Manchester-Liverpool »). La SociOLroom, c’est une loge dédiée aux espaces conversationnels, remplie d’écrans et de passionnés faisant le boulot de leurs rêves, et chargés notamment de capitaliser sur les discussions liées à l’événement (le hashtag #OLASSE a notamment été mentionné à 80.000 reprises) sur la base de la communauté OL, rassemblant notamment 2,3 millions d’internautes sur Facebook, 804.000 sur Twitter, ou encore 113.000 sur Instagram. Voir défiler les conversations autour d’actions-clés est tout bonnement surréaliste, et nécessite sans doute un bon entrainement chez les community managers !

SociOLroom by Hyundai

Concrètement, la SociOLroom by Hyundai a pour but d’offrir la meilleure expérience possible à tous ceux qui ne sont pas dans le stade, en proposant des informations d’avant-match, en partageant les coulisses, en prenant la température en bord de pelouse, en live-tweetant le match, mais également en live-tweetant la conférence de presse qui suit, et j’en passe. Mais plus que ça, la SociOLroom offre la possibilité à plusieurs petits chanceux –comme moi– de vivre une expérience extraordinaire, de rencontrer des joueurs, de visiter les vestiaires, de participer à l’arrivée du bus des joueurs… et de retranscrire le tout sur les réseaux sociaux. J’ai donc joué le jeu à 200%, et effectivement, pu passer un très bon moment et essayé de retranscrire au mieux les coulisses à travers des tweets, des partages sur Snapchat, etc. Et la bonne nouvelle dans tout ça, c’est que l’histoire n’est pas prête de prendre fin puisque la SociOLroom by Hyundai sera également présente… dans le Grand Stade !

Grand Stade OL

Mardi 10 novembre, à peine remis de l’adrénaline accumulée pendant le derby de l’avant-veille, j’ai eu l’occasion de faire quelque chose que j’attends depuis longtemps : visiter le futur Grand Stade de l’OL. Il faut dire qu’avec de la famille à Décines, commune accueillant ce géant ayant nécessité l’équivalent de tout le béton coulé pendant un an dans l’agglomération lyonnaise et dont la charpente fait le poids de la Tour Eiffel (400.000 boulons compris), j’ai souvent l’occasion de passer devant, et donc de suivre la progression des travaux qui ont débuté il y a « seulement » 29 mois. Et le résultat est, très honnêtement, à la hauteur de mes espérances : le Grand Stade, dont l’architecte est le même que pour l’Emirates Stadium d’Arsenal en Angleterre, est un « stade à l’anglaise », bluffant par sa taille, son design, son agencement, et surtout, par sa capacité à ne pas présenter le moindre poteau à l’intérieur –si ce n’est ceux des buts– afin de s’assurer que jamais, ô grand jamais, un spectateur ne sera gêné par un élément dérangeant dans son champ de vision.

Grand Stade OL

Certains s’en souviennent peut-être, j’avais déjà fait une présentation rapide du Grand Stade « connecté » en avril dernier, suite à une rencontre avec « notre Président » Jean-Michel Aulas. J’avais peut-être oublié de parler des 58 buvettes et des 300 sanitaires à l’époque, mais j’avais toutefois fait un focus sur les 19 ou 20 caméras pendant des replays à la demande, sur les 500 bornes wifi permettant 25.000 connexions simultanées (une performance unique au monde), sur les loges « 365 », sur le fait que le stade est entièrement cashless… (pour faire le lien avec les buvettes, cela peut par exemple permettre de commander une boisson depuis son siège via l’application mobile, de suivre le chemin indiqué et de la retirer sans avoir à payer à cet instant t) et je constate avec plaisir que tout se concrétise à vitesse Grand V : le stade est magnifique, impressionnant, et se pare de ses derniers traits de caractère puisque son inauguration est prévue dans quelques semaines désormais, et non plus quelques mois comme à l’époque. La première SociOLroom by Hyundai en ces lieux, pour ses heureux participants, s’annonce déjà comme un délice.

Grand Stade OL