kriisiis_snapchat

77% des étudiants américains utilisent Snapchat au moins une fois par jour

Selon une étude réalisée par Sumpto et relayée par le site Techcrunch, les jeunes américains de 18 à 24 ans se connectent à l’application Snapchat au moins une fois par jour. De l’autre côté, 45% de ces étudiants lisent les « snaps » envoyés par des marques qu’ils ne connaissent pas, et 73% seraient ouverts à l’idée d’échanger avec des marques sur ce réseau éphémère. Snapchat serait-il en train de devenir le mailing des prochaines années ?

Alors que Snapchat n’a pas encore défini un modèle rentable pour la start-up, les études se multiplient pour prouver l’intérêt et de cette application pour les annonceurs. Ainsi, Snapchat pourrait à l’avenir revoir son modèle économique pour encourager les marques à relayer des vidéos animées auprès d’une cible potentielle.

Dans un futur proche, les marques pourraient faire de la publicité ciblée comme le font aujourd’hui sur Facebook, en choisissant des critères de ciblage tels que la zone géographique, l’âge ou des centres d’intérêt. Il faut noter que Snapchat dispose déjà d’informations très précises concernant ses membres, comme par exemple le numéro de téléphone, l’adresse e-mail, la géolocalisation ou l’âge des utilisateurs.

D’après cette étude, 69% des étudiants universitaires sont ouverts à l’idée d’échanger avec des marques sur Snapchat s’ils la suivent déjà sur Facebook ou Twitter. 67% des personnes ayant participé à l’enquête ont même affirmé qu’ils seraient intéressés par la réception d’offres spéciales de la part de ces marques, que ce soit directement sur l’application ou bien via la synchronisation avec leur profil Facebook.

Source : TechCrunch