twitter-1
Twitter via Shutterstock

25 conseils pour créer le background de votre compte Twitter

Background de son compte Twitter

Avez-vous déjà jugé de l’utilité de personnaliser votre background Twitter ? Nombreux sont les internautes qui pensent que créer un fond de profil est inutile puisque les internautes utilisent principalement des clients ; pourtant, encore plus de la moitié des twittonautes passent encore par l’interface web officielle du site de microblogging pour se connecter, ce qui représente donc une réelle opportunité.

Je me permets donc de vous proposer « 25 conseils pour créer le background de votre compte Twitter », qui je l’espère vous aideront à personnaliser correctement votre profil ; pour ce qui est de sa réalisation d’un point de vue technique, et si bien sûr vous possédez Adobe Photoshop, je vous conseille ce tutoriel. N’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Twitter sous le pseudo @Kriisiis.


S’intéresser à la problématique


1. Retranscrire votre identité visuelle

Le background de votre compte Twitter va tout d’abord servir à retranscrire votre identité visuelle, ce qui permettra aux twittonautes de vous « caractériser » selon votre domaine, voire tout simplement de vous reconnaître s’ils vous ont déjà croisé sur votre site internet par exemple.


2. Partager vos coordonnées

Ce fond va vous permettre de tirer profit d’opportunités insoupçonnées qu’offre Twitter, comme par exemple l’affichage d’une « carte de visite » numérique à côté de votre profil. Vous accentuerez grandement votre nombre de contacts en donnant des informations vous concernant.


3. Séduire les followers potentiels

Les backgrounds d’origine sur Twitter sont actuellement très utilisés. Ils ne mettent pas en avant votre investissement personnel dans votre activité sur le site de microblogging, alors qu’à l’inverse, un background personnalisé soulignera que vous prenez le temps de vous y intéresser.


4. Promouvoir votre organisme

Finalement, votre fond vous permettra de promouvoir votre organisme, qu’il s’agisse d’une société, d’une association ou tout simplement d’un blog, grâce à la mise en avant de son domaine d’activité ou de ses thèmes de partages, de ses coordonnées ou plus simplement de son nom.


Définir les éléments à afficher


5. Une illustration de vous ou de votre organisme

Personnellement, je juge indispensable la mise en avant du logo de votre organisme ou une simple photo de vous. Vous attirerez ainsi le regard, susciterez de l’intérêt, et humaniserez très certainement votre compte grâce à la photo. Ne vous limitez pas à un simple affichage textuel !


6. Votre pseudonyme et/ou votre nom

Alors que faire apparaître votre nom renforce quelque peu votre personal branding, afficher votre pseudonyme utilisé sur la toile prouvera que le background utilisé est créé par vos soins et qu’il n’est pas simplement récupéré sur l’une des nombreuses banques de backgrounds Twitter.


7. Votre blog et/ou site internet

Nous avions déjà parlé de l’intérêt de renseigner son site internet dans la description de son profil Twitter ; sachez qu’afficher l’adresse de votre site dans votre background vous permettra de l’afficher en plus grand, voire de le personnaliser de manière à le rendre toujours plus attractif.


8. Votre adresse email

J’ai remarqué dernièrement qu’afficher mon adresse email sur mon background pouvait faire pencher la balance lors de l’hésitation d’un internaute quand à vous contacter ou non. Cela pourrait vous offrir un certain nombre d’opportunités, alors essayez si possible de ne pas vous en priver.


9. Vos autres présences dites « sociales »

Enfin, sachez prendre le temps de répertorier vos autres présences sur des réseaux sociaux (limitez-vous à quelques liens) tels que Facebook, Viadeo et LinkedIn, et de les afficher afin que les internautes puissent vous retrouver sur plusieurs réseaux et non plus uniquement sur Twitter.


Comprendre les problèmes de résolution


10. Des variations selon les utilisateurs

Sachez avant toute chose que tous les internautes ne verront pas votre background de la même manière que vous le visualisez sur votre ordinateur. Le fond s’étire selon la résolution d’écran, or il y en a toute une myriade, raison pour laquelle il est prudent de ne pas oublier ce… petit détail.


11. Proscrire le « tout pile »

Puisque l’affichage de votre background va dépendre de la résolution d’écran, essayez de proscrire le « tout pile », les effets graphiques censés fondre les blocs du site dans votre background : vous n’arriverez pas à satisfaire tout le monde, pire, cela engendrera des décalages très peu élégants.


12. Garantir le professionnalisme attendu

Il y a également de fortes chances pour que les internautes, se basant sur votre potentiel professionnalisme habituel (à travers votre simple activité ou votre site internet par exemple), placent la barre très haute. Sachez alors faire simple mais efficace pour ne pas les décevoir.


13. Ne pas rebuter les followers potentiels

Enfin, cette problématique de résolution d’écran peut avoir un effet quand à votre nombre de nouveaux followers, et donc sur la croissance de votre communauté. Alors qu’avoir un background personnalisé sera à votre avantage, le rendre répulsif visuellement ne jouera pas en votre faveur.


Se soumettre aux conditions


14. Pas de données en haut du background

Il est inutile de chercher à profiter des espaces situées en haut du background Twitter. Les internautes n’ont pas le réflexe de chercher de l’information à cet endroit, et vous n’arriverez dans tous les cas pas à caser de l’information sans empiéter sur le logo ou le menu selon les résolutions.


15. Pas de données derrière la timeline

Bien évidemment, il est inutile de placer des données sous la timeline. Cela peut paraître idiot, mais je croise très régulièrement des profils Twitter avec un certain nombre d’informations uniquement accessibles lorsque l’on affiche le background Twitter dans un autre onglet du navigateur…


16. Pas de données dans un espace à droite

Le fond de votre profil Twitter va s’étirer selon les résolutions, mais restera collé à gauche de votre écran. Cela implique que les variations de positionnement seront bien plus importantes à droite de votre background, espace qu’il est donc inutile de chercher à exploiter pour insérer des données.


17. Se concentrer sur un espace à gauche

Bien que ce ne soit pas les dimensions que j’utilise (désolé pour les possesseurs de netbooks !), il est fortement conseillé de privilégier un cadre d’informations faisant 80 pixels de large pour 587 pixels de hauteur, situé à gauche du background, afin qu’il puisse être visualisé par tout le monde.


18. 20px à gauche, à 14px du haut de l’image

Puisque coller ce fameux encart aux bords de votre background Twitter n’est pas toujours très esthétique, je vous suggère de l’espacer à 20 pixels du bord gauche et à 20 pixels du haut de votre image, ce qui logiquement devrait le positionner de la manière la plus ergonomique possible.


Se soumettre aux conditions


19. 2048px de large pour 1707 de hauteur

La logique voudrait bien évidemment que votre background Twitter puisse s’adapter à toutes les résolutions d’écran. Je vous suggère donc de vous baser sur une image aux dimensions 2048px (largeur) et 1707px (hauteur), dans quel cas le rendu sera qualitatif pour tous les internautes.


20. Un cadre de maximum 200px

Je vous parlais de créer un espace de données de 80 pixels de large puisqu’il s’agit de ce qui est conseillé. Si comme moi vous souhaitez un cadre de taille plus importante quitte à obtenir un rendu moins esthétique sur netbooks, essayez vraiment de ne pas dépasser les 200 pixels en largeur.


21. Un poids entre 250kb et 800kb

Que votre image soit au format GIF, JPG ou PNG (seuls formats acceptés par Twitter), sachez qu’elle ne devra pas dépasser les 800kbs en poids. L’idéal est d’ailleurs de ne pas proposer une image de moins de 200-300kbs, sinon quoi vous pouvez vous garantir que la qualité ne sera pas bonne.


S’assurer de la qualité du background


22. Verifier son adéquation

Lorsque vous avez créé votre background, vérifiez que celui-ci s’adapte comme prévu à toutes les résolutions d’écran. Le site Twitter Background Generator vous permet de visualiser le rendu facilement et rapidement, il s’agit selon moi d’une étape indispensable dans le processus.


23. Demander ce qu’en pensent ses contacts

Enfin, une fois que votre background est appliqué à votre profil Twitter, n’hésitez pas à demander ce qu’en pensent vos contacts. Il n’est pas impossible que votre avis aille dans le sens contraire de l’idée commune, et il serait dommage de proposer un rendu ne satisfaisant pas les internautes !


24. Ne pas hésiter à le peaufiner

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de vous limiter à la simple mise en place de votre background. Si vous avez un peu de temps, et les compétences nécessaires à la réalisation, n’hésitez pas à le peaufiner de temps à autre afin de le rendre encore plus accrocheur et plus apprécié sur le réseau.


25. Le mettre à jour régulièrement

Pour finir, il est primordial de mettre votre fond Twitter à jour lorsque vous changez de pseudo, de site internet, ou tout simplement d’adresse email. Les opportunités que cela peut représenter ne sont pas à mépriser, il serait alors dommage de les laisser s’échapper par simple négligence.

Si vous avez la moindre question, ou la moindre amélioration à apporter au contenu de cet article, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires de cet article. En attendant, je vous propose de me retrouver sur Facebook, en m’ajoutant à vos contacts (Christophe Ramel) ou en devenant fan de Kriisiis.fr. Vous pouvez également me retrouver sur Twitter (@Kriisiis) !